The Hunted Opera

C'est un forum dont vous ete dans un opera et incarner une ballerine, ou bien encore un chanteur et encores plusieurs roles
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grande pause

Aller en bas 
AuteurMessage
Frederick de Chatignan

avatar

Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Grande pause   Dim 28 Jan - 17:40

Le chanteur de premiere classe profita de l'entracte organisé pour aller de désalthérer en se prenant un verre de champagne distribuer discretement par le directeur. Bien que ce ne soit pas la meilleure chose a faire lorsque l'on s'apprete a chanter, il prit une gorgée de sa boisson


Dernière édition par le Dim 28 Jan - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Pray

avatar

Nombre de messages : 41
Amour : love me or hate me?
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Grande pause   Dim 28 Jan - 22:06

Julie venait tout juste de terminée la premièere partie du spectacle, elle était bein fiere de son coup, pour uen fois que c'était bien réussit. Elle avait du talent cette petite, il ne fallait le contredire néanmoin aujourd hui elle était bel et bien en forme. Sortant de la scene, la jeune femme se mit a faire des roulements avec sa chevilel pour l'étirer comme ca elle nA'ura aps de surprises. Elle vu dans un coin le chanteur Frédérick, lui faisant un signe de la main, la jeune femme s'Accota au mur a ses cotés et lui adressa un sourire ravageur.

-Que vois-je que vois-je? Ne serais pas monsieur de Chatignan seul? Puis-je occuper quelques unes de vos minutes très cher?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederick de Chatignan

avatar

Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Grande pause   Dim 28 Jan - 23:28

Le chanteur de Frantignan administra un de ses plus beaux sourire a la jeune danseuse bien qu'il ait prit des airs irrités en voyant son approche. Il n'aurait pas voulu que cette talentueuse danseuse ne le denonce aux autres meme s'il était bien en vu ni tres subtile avec sa boisson. Bref il souria amusé a la jeune danseuse prenant quelques airs sarcastique. Il reconnu mademoiselle Pray, elle était tres talentueuse a ce qu,on disait et a ce qu'il voyait, il la conaissait bien.

- que vois-je , que vois-je serait-ce la danseuse de premiere classe Julie Pray ?

Il prit une gorgée de sa boissons avant de regarder les yeux bleu assez voyant de la jeune femme qui se tenait devant lui et qui semblait faire plusieurs mouvements pour s'echauffer. Il ne prit aucune importance a tous ses gestes puisque lui n'avait besoin que de sa voix.

- Il vous faudra partager mes précieuses minutes car je suis tres demmander comme vous pouvez le voir

Il demontra son verre en le leva vers elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Pray

avatar

Nombre de messages : 41
Amour : love me or hate me?
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Grande pause   Lun 29 Jan - 0:06

N'Ayant pas lever le regard pour le contempler la demoiselle continuait a s'échauffer avec sa chevilel puis en l'entendant parler...reprenant exactement la même réplique qu'elel la petite blonde ne put qu,esquisser un large sourire en voyant bel et bien la profondeur du bleu des yeux de Frédérick qui faisait en sorte que la jeune femme en question se perdait un peu dans son regard. Une expression inachevée voila ce qu,elle donanit l'impression puis elle mouilla légerement des lèvres.

-Vous avez vu juste mon cher ami...

Elle avait utliser le même timbre de voix ulisant une pointe d'humour afin de la rendre encore plus pétilalnte qu'elle ne l'était déja. Une joie de vivre voila ce qu'elle était et voulait se donner en image, une impression que les gens avaient d'elle? Tout simplement qu'elle était incroyable pour faire vivre les autres avec sa joie. ROssisant quelque peu avec ses joues, al jeune femme était au courant de l'emploi du temps du chanteur, étant un chanteur de premiere classe il n'était pas étonnant de le voir entouré de ses dames ou encore des gens richements vetus tous pret a l,embaucher dans une autre production que celle du théatre du centre. Elle ne put s'empecher de rire quelque peu.

-Et bien grande chance a moi que de partager ces précieuses minutes avec vous...rares m'ont déja été donnés ces moments, je ne voudrais pas raté rien de tout ceci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederick de Chatignan

avatar

Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Grande pause   Lun 29 Jan - 0:36

Frederick ne put s'empecher d'esquisser egalement un sourire, il contampla avec facination la jeune femme qui s'étirait sans arret, n'était-elle pas fatiguée ? Non elle semblait ne pas s'arreter une seule seconde, a quoi peuvent bien servir les pauses sinon ? A la grande representation, va t-elle perdre son temps a la pause de l'entracte pour s'étirer de la sorte ? Lui qui ne prenait meme pas la peine de s'échauffer nul part, non il avait plusieurs autres trucs mais il ne semblait pas desirer les montrers en public surement ce qui lui donnait son unique place en premeire classe.

Il finit par s'egarer egalement dans les yeux de la jeune femme qui semblait tres fascinant a regarder. Il fallait egalement dire que Frederick se laissait facilement distraire lors de ses pauses c'était tout a fait different dans ses presentation ou rien ne pouvait lui faire oublier quoi que ce soit ou tourner les yeux, lui il continuait le spectacle peut importe la situation ou l'erreur.

Il remarqua alors la fascination que la jeune femme semblait demontrer envers lui , il ne comprenait pas vraiment ce sentiment admiratif car elle était egalement de premiere classe et donc était egalement tres demmandée. On parlait souvent d'elle que ce soit en bien ou en mal c'était le metier.

- Vous ete si demmandée , je me rejouit d'etre en votre compagnie meme si ce n'est que l'espace d'une petite pause rafraichissante

Il lui tendit un verre en hésitant quelque peu de peur de nuire a ses echauffements dont elle semblait consacrer tant d'acharnement, elle n'avait pas encore arretée. Il avait également peur des caprices des premieres classes, la derniere fois qu'il avait oser bien faire, il s'était prit une belle engeulade de la part de la jeune femme qui était restée insultée par son geste, lui qui voulait bien faire , voila qu'il avait eveillé des soupcons, la femme croyait qu'il voulait lui nuire pour lui faire perdre sa belle et grande place.

Il remarqua les joues de Julie qui rosissaient , cela lui donnait un teint parfait sans artifice ceci lui donnait un de ses charmant minois qui donnait de parfaits airs a la jeune femme qui ne semblait pas presenter de defauts.

- Sans facons tres chere il suffisait de le demmander , je me serait donner a coeur joie de vous offrir quelques minutes de conversations , peut importe si elles sont tres demmandées

Il sembla porté une irritation face a la cheville de jeune fille qui continuait de tournoyer comme les ballerine avaient la manie de sans cesse le faire, cela donnait le tournis au jeune chanteur qui ne disait jamais rien de cette irritation

- voulez-vous bien cesser de tourner votre cheville vous me laisser dans la peur de briser quelque chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie Pray

avatar

Nombre de messages : 41
Amour : love me or hate me?
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: Grande pause   Lun 29 Jan - 1:15

Devant le sourire du jeune chanteur la petite Pray ne pouvait qu'être épanouie, épanouie d'Avoir devant elle une personne qui semblait être aussi pétillant qu'elle. Une personne qui réussisait facilement a mettre les gens a l'aise, bein entendu, elle avait déja passé de bons moments avec lui autrefois mais il n'y avait jamais quelque chose de concret. Il y avait longtemps qu,elle avait eu envie de partager des moments autres que ceux passés avec des riches, une personne du théatre, de l'opéra peut importe la classe.

C'est alors qu'elle avait plongée ses yeux dans ceux du jeune homme y trouvant un certain réconfort voir même un soutien de la part de celui-ci rien que par le regard. On pouvait même dire qu'il était si expressif que les paroles n'étaient que complémentaires pour s'exprimer ouvertement.

Tout de même elle fut surprise de voir que le jeune homme relate le fait qu'elle soit aussi célebre que lui et que malgré tout elle puisse réclamer sa compagnie. Bien entendu la présence de la miss Pray était bien recherchée et tout le monde désirait la connaitre et savoir un peu plus de ce brin de femme. Par moments on voualit tout savoir pour la détruire, la nuire et la descendre au dernier rang mais il y avait aussi les gens qui voulait se valoriser et ne demandait que d'être entourés par la belle.

Elle ne cessa pas toutefois ses echauffements, de peur de bloquer un muscle qui pourrait l'empecher de danser pour la deuxieme partie. Ce qui pourrait bel et bien devenir facheux pour le producteur. En plus de cela, la petite Pray avait l'habitude de répeter ses pas de danse plus vertigineux qui pourraient être a risque d'une défaite ainsi elle pouvait s en sortir toujours gagnante. Elle voyait toujours le charmant jeune homme avec le verre a la main, elle fut surprise de ne pas le voir pratiquer a son tour. Lui qui était si connu, pourquoi ne pas vérifier sa voix de peur de décevoir le public? Était-il trop confiant? A moin qu'il n'Ait pas peur que de l'Abimer bien plus que autre chose...


-Ravie que ma compagnie soit appréciée monsieur de Chatignan fit elle en hochant de la tête.

Puis sentant probablement de la fatigue de la aprt de la demoiselle, le valeureux chanteur lui présenta sa boisson. C,était la une offre bien généreuse de sa part, elle put décerner ainsi que l'égoisme ne faisait pas aprtie de ses défaults, Julie leva la tête en clignant plusieurs fois des yeux avant de tendre sa main.

-C'est bien gentil de votre part, je dois avouer être un peu exténuée ce soir, un petit rachaichissement ne me fera que du plus grand bien

Elle ne lui arracha pas non plus le verre, non elle ne fit que tendre sa main prete a recevoir le contenu si le jeune homme le voulait. Ses joues quant elles devinrent rosies, lui donant un air un peu plus naturel sans les artifices que pouvait lui donner le maquillage de spectacle. Sourire dessiné sur ses lèvres la ballerine ne put s'empcher de penser a totues ces chances qu'elle n'Avait pas saisi auparavant de la compagnie de Frédérick.

-Vriament? Vous me flatter, me sentir importante finira par m,enfler la tête mon cher, il ne faut pas céder a tout mes caprices sinon vous en devienderez esclave...

Puis il s'était mis a fixer sa cheville comme si elle était entrain d'Abimer quelque chose ou encore si la demoiselle venait de faire un faux mouvement fautif. Elel s'était mise a poser son regard vers le sol en se demandant ce qui n'allait pas mais cela ne fut pas très long que le jeune Chatignan lui demanda de cesser de produire ce geste. Elle le regarda quelque peu perplexe face a cette demande. S,inquiétait-il a ce point pour elle? Se sentir précieuse ne fit que démontrer une autre trouble dans son regard, elle chercha d'ailleur ce même support dans le bleu des yeux de Frédérick.

-Très bien...il n'y a rien a risque mon cher ami, je ne voulais point vous inquiéter. Vous faites du mauvais sang pour moi a présent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederick de Chatignan

avatar

Nombre de messages : 742
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Grande pause   Mer 7 Mar - 11:33

Chatignan leva son verre vers le haut en penchant doucement la tete vers l'avant pour approuver et accepter les paroles de la jeune Miss Pray. Il n'était sans aucun doute pas le premier a apprecier la compagnie de Miss pray. Sans racisme, Frederick commencait a en avoir quelque peu marre de discuter avec des bats niveaux qui parle majoritairement avec des intentions derriere la tete. Il avait bien desirer discuter avec une personne de sa classe mais la premiere classe n'est offerte qu'a une personne, une femme et un homme dans chaque métier.Elizabeth ne se montrait pas vraiment sociable avec lui et le danseur de premiere classe semblait plus preter attention a ses fans qu'aux paroles de Frederick. Le succes lui était sans doute monter a la tete a celui-la. Sinon il y avait les riches qui comprenait quelque chose a la grandeur et a la richesse mais qui dedaignait trop les employés et ceux qui travaille a l'opera dans des classes basses. C'était un tel dedaignement qu'on pouvait a peine parler d'eux que les riches se mettait a prendre degout de l'odeur de ses paroles.

Frederick n'était pas raciste, il ne classifiait meme pas cela comme une race c'était tout simplement des metiers differents rien de plus. Il n'avait jamais vraiment compris ce que les riches avait de dedaigner les pauvres. Ils n'avaient que moins d'argents et des habits moins jolis. Notre jeune chanteur ne pouvait pas vraiment discuter de ce sujet car lui-meme riait des pauvres lorsqu'il était en compagnie des riches, c'était peut-etre pour se faire un nom également dans la haute cour. Bien des gens trouverait cela injuste mais Frederick avait beau rire des pauvres, ils revenaient le jour suivant avec un sourire comme si ne rien s'était passer.

Le riche chanteur De Chatignan se retrouvait soulagé et chanceux d'etre en presence de cette danseuse de premiere classe, il pouvait ainsi parler sans qu'on prenne notes de ses paroles ou qu'on dedaigne ses mots. Il pouvait ainsi va dire, parler librement sans craindre ses paroles.

Il seccoua quelque peu son verre faisant tournoyer l'eau au risque d'en echapper sur le plancher de bois qui avait surement du couter cher pour resister ainsi aux lourds pas de quelques ammatrices de danses au poids incalculable. Resistant fallait dire. Frederick regarda le sol pensant alors a la qualitée de celui-ci et a sa resistance.

Notre jeune chanteur avait de droles d'idées et surtout une drole de maniere de penser c'était tres claire. Il pensait a tout ce qu,il voyant y comprit le plancher et son verre d'eau. Parlant de son verre d'eau, il fixa celui-ci pensant a tout et n'importe quoi. Il craignait surtout que quelques plaisantins infatiguable viennent placer un poisson dans son verre. Sa s'était deja vu.

Les plaisantins dont Frederick detestait n'était que des jeunes hommes au metier de concierge étant donné qu'ils n'avaient pas su trouver de talent en chant et en danse, ils se vengaient donc de tout et n'importe qui en faisant des tours minables et agacants comme par exemple, le plus frequent et le plus agacant pour le jeune chanteur, le tapage dans les couloirs la nuit. Ils arrivaient avec des casseroles et des tiges de metal qu'ils commencait a frapper ensemble pour creer de la provocations chez les occupants du couloir dont Frederick.

Il souria pleinement voyant qu'elle accepte son verre d'eau bien que ce ne soit pas une si grande offre il était bien aimable de la part de Frederick qui n'avait pas cette habitude bienvaillante envers n'importe qui. C'était surement le fait que Julie était une bonne amie a lui. Il haussa des épaules et regarda autours

- Ce n'est rien mais simple conseil, proteger votre verre on ne sait jamais, quelques idiots sans education pourrait bien venir y placer un poisson. Je ne crois pas que ce soit ce que vous desirez n'est-ce pas ?

Dit-il amusé avec un grand sourire qui laissait decouvrir ses dents. Il deposa le verre dans sa main et regarda autours un homme revenir avec rien d'autre qu'un costume ridicule de couleur jaune, rose et vert assez voyant. Certains se mirent a rire entre autre Frederick qui ne pouvait s'en empecher, il fallait l'avouer c'était assez curieux a voir cela. L'homme lui parcontre ne semblait pas trouver la plaisanterie amusante. Surement un coup des concierges. Le jeune homme De Chatignan reprit son serieux et se retourna vers Mademoiselle Pray.

Il se mit a rire l'espace d'un moment face aux paroles de la ballerine.Ceder sous ses caprices, il ne voyait pas cela ainsi mais peu importe, il trouvait la situation amusante. Devenir son esclave quelle drole d'idée mais il ne faudrait pas s'y laissénon plus.

- Hooo ne vous en faite pas , je ne me transformerai pas en chien de compagnie soyez-en certaine non quelques petits services par-ci , par-la rien de plus mais pour vos caprices j'ai une solution. Pourquoi ne pas engager une servante ce que font plusieurs femmes riches pleines de caprices a revendre.

Il soupira soulagé de voir qu'elle avait enfin cessé de tournoyer sa cheville , c'était disons plus rassurant pour le jeune Chatignan puis la question de la jeune Pray le laissant perplexe que pour un simple instant avant qu'il ne reponde avec assurance

- Comment ne pas s'en faire pour vous ? Ou irait bien la piece sans notre vedette de danse pour donner l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande pause   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande pause
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture vs temps de pause
» Qui a la plus grande energie spirituelle?
» La grande énigme du Club des Cinq
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Hunted Opera :: L'opera :: Les coulisses-
Sauter vers: